Royal Belgian Society

Introduction

Chaque jour en Belgique, vingt-cinq femmes en moyenne apprennent qu’elles ont un cancer du sein et que leur vie va par conséquent être sérieusement bousculée. On considère actuellement qu’une femme sur neuf court le risque d’être un jour touchée par cette maladie. Malgré cela, et alors que les chances de guérison ne vont qu’en s’améliorant, on estime qu’environ 70 % des femmes pouvant prétendre à une reconstruction mammaire ne sont pas suffisamment informées des possibilités qui s’offrent à elles.

Recourir ou non à une reconstruction après l’amputation d’un sein est un choix personnel. Cependant, il n’est pas toujours aisé d’obtenir une information complète et objective permettant de prendre cette décision en toute connaissance de cause.

Quel est le meilleur moment pour effectuer cette opération? Quelles sont les possibilités et les méthodes adéquates? Qu’entend-on par reconstruction avec une prothèse? Quelles sont les techniques de reconstruction autologue, c’est à dire par les propres tissus de la patiente ?

Telles sont entre autres les questions que les femmes concernées se posent. Celles-ci doivent être correctement informées, accompagnées et conseillées. Chacune d’elles doit également pouvoir avoir accès à la technique la plus appropriée.

C’est pourquoi, nous avons rédigé cette partie de notre site web afin de fournir des informations de base aux patientes. Il est question de l’équipe de soin du cancer du sein, de mastectomie, des types de reconstruction et des procédures secondaires.

Quelques patientes partagent aussi leur histoire dans la partie "témoignages".