Royal Belgian Society

Test génétique et mastectomie prophylactique (ablation préventive)

Les mutations génétiques connues sous le nom de BRCA1 et BRCA2 comportent un risque accru de développer un cancer du sein et de l’ovaire. Chez les personnes porteuses d’une de ces mutations, l’augmentation de ce risque peut atteindre 85 %. Dans certaines situations individuelles très spécifiques, des tests génétiques peuvent être envisagés après une concertation avec un spécialiste en oncogénétique. Ces tests sont longs et fastidieux et ne donne pas de certitude absolue.

Facteurs de risque:

  • fait qu’un autre membre de la famille soit porteur d’une mutation du gène BRCA
  • cancer du sein à début précoce (diagnostiqué avant l’âge de 45 ans)
  • antécédents familiaux de cancer du sein à début précoce
  • antécédents familiaux de cancer de l’ovaire.

Si vous êtes porteuse d’une mutation du gène BRCA, une mastectomie prophylactique bilatérale (ablation préventive des deux côtés) peut être envisagée. Les femmes chez qui un cancer n’a pas été diagnostiqué mais qui sont porteuses de cette mutation génétique peuvent voir leur risque de cancer du sein diminuer jusqu’à 90 % à la suite d’une telle opération. Celles qui ne souhaitent pas y recourir peuvent se soumettre à un dépistage par résonance magnétique nucléaire (IRM), écho- et mammographie régulier.