Royal Belgian Society

Types de reconstruction par prothèse

  • Prothèse d'expansion

    Lors de cette approche par phases, une prothèse d’expansion tissulaire temporaire est d’abord placée. Elle va de distendre petit à petit la peau et de créer ainsi une poche souple destinée à recevoir éventuellement la prothèse permanente remplie de silicone ou de solution saline.

    L’expansion débutera, dans le cabinet du chirurgien, quelques semaines après l’opération, après la cicatrisation. Une fois l’expansion terminée, la prothèse temporaire est remplacée par la prothèse permanente, en chirurgie ambulatoire (sortie le même jour que l’admission).

  • Prothèse immédiate

    La reconstruction peut parfois aussi s’effectuer au moyen d’une prothèse immédiate ou « en une étape ». Celle-ci permet une reconstruction du sein en une seule phase chez certaines patientes grâce à la pose d’une prothèse permanente immédiatement après l’ablation. Une prothèse d’expansion tissulaire n’est donc pas nécessaire. Bien que la prothèse d’expansion puisse être évitée, certaines patientes ont besoin d’une seconde intervention.

 

Hospitalisation: trois à quatre jours

Convalescence: plusieurs semaines

 

Vous pouvez recourir à l’une de ces procédures si:

    • aucune possibilité de reconstruction par vos propres tissus ne s’offre à vous
    • vous ne souhaitez pas de reconstruction par vos tissus autologues
    • vos tissus à l’endroit de l’ablation ne sont pas altérés
    • votre sein et votre paroi thoracique n’ont jamais été irradiés
    • vous subissez une ablation préventive
    • vous souhaitez une reconstruction bilatérale
    • vous subissez une reconstruction immédiatement après une ablation préservant la zone aréolo-mamelonnaire (surface colorée entourant le mamelon)
    • vous souhaitez que votre autre sein soit opéré pour obtenir une meilleure symétrie.

 

  • Prothèses mammaires disponibles

    Une prothèse mammaire contenant une solution saline est une enveloppe en élastomère de silicone que l’on implante chirurgicalement sous le tissu et/ou lemuscle de la poitrine, puis remplie de solution saline (solution d’eau salée) par une valve.

    Les prothèses mammaires en gel de silicone actuelles sont, quant à elles, pré-remplies.