Royal Belgian Society

Augmentation du volume des seins

La chirurgie d’augmentation mammaire, ou plastie mammaire d’augmentation, est la mise en place d’implants pour augmenter la taille et améliorer la symétrie des seins ou pour restituer un volume mammaire après un amaigrissement ou une grossesse.

Qu'est-ce que l'augmentation mammaire?

L’augmentation mammaire est le placement chirurgical d’implants mammaires pour majorer le volume et la projection de la poitrine ou pour améliorer une asymétrie significative de volume entre les deux seins.

Cliniquement appelée plastie d’augmentation mammaire, l’intervention est proposée en esthétique pour:

  • augmenter une poitrine qui a toujours été menue
  • restaurer le volume des seins perdu au cours d’une grossesse, suite à l’allaitement ou à une perte de poids
  • obtenir une meilleure symétrie lorsque les seins sont différents de part leur taille ou leur forme.

Augmentation mammaire avant et après

Si vous êtes insatisfaite par la taille de vos seins, la chirurgie d’augmentation mammaire est un choix à envisager. L’augmentation mammaire peut:

  • augmenter le volume et la projection de vos seins
  • améliorer les proportions de votre silhouette
  • renforcer l’image que vous avez de vous-mêmes et améliorer votre confiance en vous.

Egalement connue comme plastie d’augmentation mammaire, l’opération implique l’utilisation d’implants pour augmenter le volume de vos seins ou pour restaurer le volume qui aurait été perdu après une perte de poids ou une grossesse.

Les implants peuvent également être utilisés pour reconstruire une poitrine après mastectomie ou tumorectomie.

Ce que cela ne fera pas

L’augmentation mammaire ne corrige pas des seins très affaissés. Si vous voulez que votre poitrine paraisse plus volumineuse et plus haute suite à un affaissement de celle-ci, une mammopexie pourrait être envisagée en combinaison avec une augmentation mammaire. Une mammopexie peut très souvent être réalisée dans le même temps que l’augmentation mammaire ou peut parfois devoir être réalisée lors d’une intervention dissociée. Votre chirurgien plasticien vous aidera à prendre la décision qui vous conviendra le mieux.

Est-ce indiqué pour moi?

L’augmentation mammaire est un choix très personnel et vous devez le faire pour vous-même, mais pas pour répondre au désir de quelqu’un d’autre ou pour correspondre à une image idéale. Des photos d’interventions d’augmentation mammaires réalisées par un chirurgien plasticien reconnu peuvent vous aider dans le processus décisionnel.

L’augmentation mammaire est une bonne option pour vous si:

  • vous êtes physiquement en bonne santé
  • vous avez des attentes réalistes
  • vos seins sont totalement développés
  • vous êtes gênée par le sentiment que vos seins sont trop petits
  • vous êtes insatisfaite par la perte de forme et de volume de votre poitrine après une grossesse, une perte de poids, ou due à l’âge
  • vos seins diffèrent l’un de l’autre de part leur forme et leur taille
  • un ou les deux seins ne se développent pas normalement.

Préparation pour une chirurgie d'augmentation mammaire

Après s’être renseignée sur l’essentiel à propos d’une augmentation mammaire, la plupart des patientes veut savoir à quoi elles doivent se préparer avant la chirurgie.

Avant la chirurgie, votre chirurgien peut demander de:

  • faire une prise de sang ou tout autre investigation médicale
  • prendre certains médicaments ou adapter votre traitement habituel
  • faire une mammographie avant et après l’intervention afin de détecter tout changement tissulaire
  • arrêter de fumer bien avant l’intervention
  • éviter l’aspirine, les anti-inflammatoires et les plantes médicinales qui peuvent majorer les saignements.

Les instructions spécifiques que vous recevrez préciseront:

  • ce que vous devrez faire le jour de l’intervention
  • les soins et le suivi postopératoires.

Vous aurez besoin d'aide

Si votre chirurgie est réalisée en ambulatoire, assurez-vous que quelqu’un vous conduise, vienne vous chercher et reste avec vous au moins la première nuit après l’intervention.

Risques et information importante d'une augmentation mammaire

La décision de se faire opérer est extrêmement personnelle et vous devrez décider si les bénéfices correspondent à vos attentes et si les risques de l’intervention ainsi que les complications potentielles sont acceptables.

Votre chirurgien plasticien et son équipe vous expliqueront en détails tous les risques inhérents à cette chirurgie. On va vous demander de signer un consentement pour s’assurer que vous avez bien compris l’opération que vous allez subir ainsi que les risques et complications éventuelles qui peuvent en découler.

Les risques et complications après une réduction mammaire incluent, mais ne sont pas limités à:

  • une cicatrisation défavorable
  • un saignement (hématome)
  • une infection
  • une mauvaise guérison des incisions
  • des changements dans les sensations au niveau des seins ou des mamelons, de manière temporaire ou permanente
  • la contracture de la capsule résultant de la contraction des parois du tissu cicatriciel entourant l’implant
  • le déplacement ou la rotation d’un implant (pour les implants de forme anatomique)
  • une sensation de sein plus froid
  • une fuite ou la rupture d’un implant
  • des plis de la peau en regard de l’implant
  • les risques liés à l’anesthésie
  • une accumulation de liquides
  • une thrombose d’une veine profonde, complications cardiaques et pulmonaires
  • des caillots sanguins
  • une allergie au sparadrap, au matériel de suture ou à la colle, aux dérivés sanguins, aux préparations topiques ou aux produits injectés
  • une douleur qui peut persister plus longtemps que la normale
  • une possibilité de reprise de la chirurgie.

Bien qu’il puisse y avoir d’éventuelles complications avec la chirurgie d’augmentation mammaire, elles ne nuisent pas à la santé du sein. Une revue attentive d’études scientifiques menées par des groupes indépendants, n’a pas trouvé de lien tangible entre la pose d’implants mammaires et des maladies auto-immunes ou systémiques.

Autres considérations importantes:

  • les implants mammaires ne sont pas garantis à vie et une autre intervention pourrait être nécessaire pour remplacer un ou les deux implants
  • la grossesse, une perte de poids et la ménopause peuvent influencer l’apparence de votre nouvelle poitrine au cours du temps.

Les étapes d'une augmentation mammaire

Que se passe-t-il durant une chirurgie d’augmentation mammaire?

 

1ère étape - L’anesthésie

Des médicaments vous sont administrés pour votre confort pendant l’intervention. Le choix inclut une sédation intraveineuse ou une anesthésie générale. Votre médecin vous recommandera le meilleur choix pour vous.

 

2e étape - L’incision

Les incisions seront pratiquées dans des zones discrètes afin de minimiser les cicatrices visibles. Vous discuterez avec votre chirurgien de l’option d’incision la plus appropriée pour vous. Les différentes incisions sont:

  • L’incision sous-mammaire

Inframammary incision

  • L’incision  axillaire

Transaxillary incision

  • L’incision péri-aréolaire

Periareolar incision

Le choix de l’incision dépend du type d’implants, du degré d’augmentation que vous désirez, de votre anatomie et de la préférence du patient et du chirurgien.

 

3e étape - Le choix des implants: implants mammaires en silicone ou implants mammaires salins?

La taille et la forme du sein attendues sont importantes. Soyez donc franche et honnête à propos de vos attentes quand vous discutez avec votre chirurgien.

La taille et la forme de l’implant ne seront pas uniquement déterminées en fonction de votre désir d’augmentation de volume mais plus spécifiquement en fonction de l’anatomie de votre poitrine, de l’élasticité de votre peau et de votre silhouette.

 

Options d’implants mammaires

Les implants mammaires salins sont remplis d’eau salée stérile. La quantité de liquide déterminera la forme, la fermeté et la sensation du sein.  En cas de fuite de cet implant, la prothèse se collapserait et le liquide serait absorbé et naturellement éliminé par l’organisme.

Les implants mammaires en silicone sont remplis avec un gel élastique. Le gel a une consistance et une mobilité très proche du tissu mammaire naturel.  En cas de fuite de l’implant, le gel peut rester dans la capsule de la prothèse ou s’échapper hors de la poche de l’implant. Un implant en silicone qui fuite ne se collapse pas. Si vous choisissez ces implants, vous devrez rendre visite régulièrement à votre chirurgien afin de vérifier l’intégrité des implants. Une échographie ou une RMN  peuvent évaluer leur état.

Les fabricants introduisent régulièrement de nouveaux types d’implants de telle manière qu’il pourrait y avoir d’autres options possibles.

 

4e étape - L’insertion et le placement de l’implant

Après que l’incision ait été faite, l’implant mammaire est inséré dans une poche soit:

  • sous le muscle pectoral  (placement rétro-musculaire), ou
  • directement derrière le tissu mammaire, devant le muscle pectoral (placement rétro-glandulaire).

La méthode d’insertion et de positionnement des implants dépend du type d’implants, du degré d’augmentation désiré, de votre anatomie, et des recommandations de votre chirurgien.

Submuscular and Subglandular Breast Implant Placement

5e étape - Fermeture

Les incisions sont fermées avec des sutures dans le tissu mammaire, avec de la colle dermique ou des Steri-Strips pour fermer la peau. Avec le temps, les cicatrices s’atténueront.

 

6e étape - Les résultats

Les résultats de l’augmentation mammaire sont directement visibles. Avec le temps, l’œdème post-chirurgical se résorbera et les cicatrices s’atténueront. La satisfaction de votre nouvelle image ne devra cesser de grandir au cours de votre convalescence.

 

Après une augmentation mammaire

De nombreuses patientes ont des questions à propos des suites de l’augmentation mammaires.

Bien que plusieurs facteurs interviennent dans le temps de récupération après une chirurgie d’augmentation mammaire, vous aurez habituellement 24 à 48 heures de récupération post-opératoire ainsi qu’une période de quelques jours de diminution de vos activités. Vous aurez un œdème et des douleurs résiduelles pendant plusieurs semaines.

La reprise d’exercice et d’activités normales sera décidée par votre chirurgien. Avec le temps, l’œdème diminuera et les cicatrices s’atténueront.

Vous recevrez des instructions spécifiques telles que: comment soignez vos seins suite à l’intervention, les médicaments à appliquer ou à prendre oralement pour favoriser la guérison et éviter les infections, et quand revoir votre chirurgien.

Assurez-vous de bien poser toutes les questions relatives à cette période de récupération auprès de votre chirurgien:

  • Où vais-je aller une fois mon intervention terminée?
  • Quelle médication vais-je recevoir ou me sera prescrite après la chirurgie?
  • Vais-je avoir des pansements ou des bandages après la chirurgie? Quand vont-ils être enlevés?
  • Y-a-t-il des fils à enlever et quand?
  • Quand pourrai-je reprendre mes activités normales et le sport?
  • Quand dois-je revenir pour les soins postopératoires ?

Quand vous rentrez chez vous

Si vous ressentez une difficulté respiratoire, une douleur thoracique, un battement cardiaque inhabituel, vous devez immédiatement consulter un médecin. Si l’une de ces complications devait survenir, vous pourriez devoir être hospitalisée et nécessiter d’autres soins.

La pratique de la chirurgie n’est pas une science exacte. Quoique de bons résultats soient attendus, il n’y a pas de garantie. Dans certaines situations, il pourrait ne pas être possible d’obtenir un résultat optimal en une seule intervention. Une autre procédure pourrait être nécessaire.

Soyez prudente

Suivre les instructions de votre médecin est la clé pour s’assurer du succès de votre chirurgie. Il est important que les incisions chirurgicales ne soient pas soumises à un excès de tension, des frottements ou des mouvements excessifs durant la période de guérison. Votre chirurgien vous donnera les instructions spécifiques pour prendre soins de vous.

 

Les résultats d'une augmentation mammaire

Les résultats d’une augmentation mammaire se maintiennent à long terme. Vous aurez plus de facilité à porter certains styles de vêtements ou certains maillots de bain. Comme de nombreuses femmes ayant eu une augmentation mammaire, vous aurez plus confiance en vous.

Les implants peuvent nécessiter d’être changés ou modifiés

C’est important de savoir que les résultats avec des prothèses mammaires ne sont pas permanents et que ceux-ci peuvent devoir être changés au cours de votre vie. Vous devrez vous attendre à de futurs rendez-vous avec votre chirurgien pour discuter du remplacement de vos implants.

Avec le temps, vos seins peuvent changer avec l’âge, les fluctuations de poids, des facteurs hormonaux et la gravité. Si après quelques années vous devenez insatisfaite avec l’apparence de votre poitrine, vous pourrez décider d’entreprendre une mammopexie ou un changement de vos implants afin de retrouver une poitrine plus jeune.

Suivez bien les instructions de votre chirurgien afin de vous assurer les meilleurs résultats possibles et présentez-vous bien aux rendez-vous de suivi de cette intervention.

Ce que vous devez savoir avant une chirurgie d'augmentation mammaire

Le succès et la sécurité de votre intervention dépend beaucoup de votre franchise durant la consultation. On va vous poser beaucoup de questions sur votre état de santé, vos attentes, votre style de vie.

 

Soyez préparée à parler de:

  • pourquoi vous voulez cette intervention chirurgicale, quelles sont vos attentes et quel type de résultat vous souhaitez
  • votre état de santé, vos allergies médicamenteuses, vos antécédents et traitements médicaux antérieurs
  • vos médicaments habituels, prise de vitamines ou de plantes médicinales, éventuelles addictions à l’alcool, au tabac ou aux drogues
  • vos précédentes opérations chirurgicales
  • histoire familiale de cancer du sein et résultats de précédentes mammographies ou biopsies.

Votre chirurgien peut aussi:

  • évaluer votre état de santé général, votre condition physique et les facteurs de risque
  • examiner vos seins, prendre des mesures détaillées de leur taille et de leur forme, regarder la qualité de votre peau et la disposition de vos aréoles et de vos mamelons.
  • prendre des photographies pour votre dossier médical
  • discuter de vos alternatives et prescrire un traitement
  • discuter des suites opératoires habituelles, des éventuels risques ou complications
  • discuter du type d’anesthésie qui sera proposé.

Augmentation mammaire: mots à connaître

  • Anesthésie générale: médicaments ou gaz utilisés durant l’intervention pour enlever la douleur et modifier l’état de conscience.
  • Anesthésie locale: un médicament est injecté directement sur le site de l’incision durant l’opération pour enlever la douleur.
  • Aréole: peau pigmentée autour du mamelon.
  • Augmentation mammaire ou plastie d’augmentation mammaire: augmentation du volume du sein par la chirurgie.
  • Contracture capsulaire: complication de la mise en place d’implants qui arrive quand le tissu cicatriciel qui se forme normalement autour de l’implant se contracte et devient dur.
  • Echographie: procédure diagnostique qui émet des ondes à haute fréquence dans le corps et les enregistre sous forme d’images.
  • Hématomes: collection de sang sous la peau.
  • Prothèse mammaire: implant médical placé dans votre corps afin d’augmenter la taille ou reconstruire votre sein. Il y a les implants salins et les implants en silicone.
  • Implants salins: implants mammaires remplis d’eau salée.
  • Implants en silicone: implants mammaires remplis avec un gel viscoélastique.
  • Incision sous-mammaire: incision faite dans le pli mammaire.
  • Incision péri-aréolaire: incision faite autour de l’aréole.
  • Incision axillaire: l’incision est faite dans le creux axillaire.
  • RMN ou résonnance magnétique nucléaire: test indolore pour examiner les tissus,  similaire à une radiographie.
  • Mammographie: image radiographique des seins.
  • Placement rétro-glandulaire ou sub-glandulaire: les implants sont placés directement derrière le tissu mammaire, devant le muscle pectoral.
  • Placement rétro-musculaire ou rétro-pectoral: les implants sont placés sous le muscle pectoral, lequel est localisé entre le tissu mammaire et la cage thoracique.
  • Sédation intraveineuse: calmants administrés par injection dans une veine pour vous aider à vous détendre.
  • Sutures: points utilisés par le chirurgien pour tenir la peau et les tissus ensemble.

Questions à poser à votre chirurgien plasticien

Utilisez cette liste de questions concernant l'augmentation mammaire durant votre consultation:

  • Êtes-vous chirurgien plasticien reconnu par l’INAMI?
  • Êtes-vous spécifiquement formé dans le domaine de la chirurgie plastique?
  • Combien d’années de formation en chirurgie plastique avez-vous eues?
  • Où et comment sera effectuée mon intervention?
  • Avez-vous une accréditation dans un hôpital pour effectuer vos interventions et si oui, dans quel hôpital?
  • Suis-je une bonne candidate pour cette intervention?
  • Qu’attend-on de moi pour obtenir les meilleurs résultats?
  • Où et comment allez-vous réaliser mon intervention?
  • Quelle forme, taille, texture, site d’incision et placement sont recommandés pour moi?
  • A quelle durée de convalescence puis-je m’attendre et quel type d’aide vais-je avoir besoin après l’intervention?
  • Quels sont les risques et complications possibles pour mon intervention chirurgicale?
  • Comment ces complications sont-elles prises en charge?
  • A combien d’autres opérations avec des implants dois-je m’attendre durant ma vie?
  • Mes possibilités d’allaitement seront-elles modifiées et comment?
  • Que puis-je attendre à long terme de l’aspect de ma poitrine avec des implants? Après une grossesse? Après un allaitement?
  • Quelles sont mes options si je ne suis pas satisfaite du résultat de la chirurgie?
  • A quoi ressemblera ma poitrine si je choisis de retirer les implants dans le futur sans les remplacer?
  • Avez-vous des photos de résultats avant et après cette intervention que je puisse voir et quels sont les résultats attendus pour moi?
 

Choisissez un chirurgien en qui vous pouvez avoir confiance

La chirurgie plastique implique de nombreux choix. Le premier et le plus important est de choisir un chirurgien en qui vous pouvez avoir confiance.

  • Il / elle a effectué au moins six ans de formation chirurgicale, avec un minimum de trois ans de chirurgie plastique.
  • Il / elle est entrainé/e et expérimenté/e dans toutes les interventions de chirurgie plastique, dont la chirurgie réparatrice du sein, du corps et du visage.
  • Il / elle adhère à un code d’éthique strict et ne fait pas de publicité.
  • Il / elle suit une formation médicale continue, incluant les standards et innovations pour la sécurité des patients.
  • Il / elle est reconnu spécialiste en chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice par l’INAMI et a sur son cachet et ses ordonnances un n° qui se termine par un …-210.
    Vérifiez qu’il / elle soit répertorié/e sur le site de la RBSPS.