Royal Belgian Society

Les installations extrahospitalières

- Très curieusement, il n'existe à l'heure actuelle aucune norme encadrant les établissements extrahospitaliers où l'on pratique des actes de chirurgie esthétique. Cela entraine deux conséquences :

  • La première est d'obliger certains praticiens à faire « accréditer » leurs centres par des référents étrangers (ISO, AAAAFS…) afin de prouver que ceux-ci répondent aux normes de sécurité… étrangères !
  • La seconde est de voir fleurir quantité de centres aux pratiques et caractéristiques sinon dangereuses, en tout cas douteuses.

- La RBSPS est d'avis que les établissements extrahospitaliers devraient être soumis à des normes architecturales, fonctionnelles, organisationnelles et matérielles officielles selon un schéma hiérarchique à plusieurs niveaux en fonction de l'importance combinée des procédés chirurgicaux et du type d'anesthésie qui y sont pratiqués. Ce système existe entre autres aux Etats Unis et fonctionne bien.

- En revanche la RBSPS est vigoureusement opposée à l'idée d'imposer aux établissements extrahospitaliers exactement les mêmes règles que celles encadrant les hôpitaux (en particulier des normes administratives). Cela ferait disparaitre des établissements de grande qualité au profit des hôpitaux classiques qui ne seraient pas capables d'absorber ce surplus de patients.