Un des risques associés aux implants mammaires est celui de développer un lymphome anaplasique à grandes cellules associé à un implant mammaire (LAGC-AIM, en anglais BIA-ACLC). Cependant, le LAGC-AIM n'est pas le seul risque lié à la chirurgie d'implantation mammaire. Les patientes et les chirurgiens doivent avoir une discussion approfondie et ouverte sur les différentes options. Les risques et avantages associés de chaque option doivent être abordés avant de décider de l'intervention. 

Des informations actualisées sur ce sujet sont disponibles sur le site web de l'afmps.